Planning chemin de fer, LPS, Réunions de pilotage, Takt Time… de quoi parle t-on ?

Second post de la série avec aujourd’hui la question du rôle d’un planning pour un chantier. Tout le monde est conscient de son importance en tant que moyen d’organisation mais il est trop souvent sous-utilisé, cantonné aux aspects contractuels. Pourquoi ? Trop compliqué ? Pas assez évolutif ?

Dans un premier temps, le planning aide à préciser ce qui doit être fait et comment il va l’être ? C’est ensuite un excellent outil d’aide à la décision, sa réalisation permet de dimensionner les besoins, de découper les lots. Celui-ci aide à prédire l’avenir et à identifier les pré-requis (choix, détails d’exécution, commandes,…). Enfin, le planning doit permettre d’organiser les travaux au quotidien et de mesurer la progression du chantier.

Des usages nombreux auxquels il est difficile de répondre avec un support unique.

Toute l’idée du Last Planner© System est là : concevoir le planning par étape, en adaptant le niveau de détail selon les besoins et en impliquant les « Last Planner », ceux qui font le travail à chaque étape avec une ambition : les engager pleinement pour gagner en performance !

A suivre…

https://www.linkedin.com/posts/laurent-miossec-lean-construction_planning-lastplannersystem-leanconstruction-activity-6607666223532646400-LbGw